Depuis la hausse des températures, des cas d’éruption cutanés ont été signalés dans plusieurs départements du Grand Est. Certains ont soupçonné des piqûres de moustiques, d’autres ont craint des punaises de lit, mais à priori, ce ne serait rien de tout ça. Le point commun des victimes : des démangeaisons permanentes qui durent plus d’une semaine. À ce stade, chenilles processionnaires et mouches mangeuses de sang figurent sur le banc des accusés.

The post Grand Est : un mystérieux insecte à l’origine d’éruptions cutanés first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu