Selon une étude britannique, prendre de l’ibubrofène n’augmente pas le risque de développer une forme grave de coronavirus ni le risque d’en mourir. La prise d’anti-inflammatoires avait pourtant été suspectée d’être un facteur d’aggravation de la maladie au début de la pandémie.

The post Coronavirus : pourquoi prendre de l’ibuprofène n’est finalement pas dangereux first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu